Le rachat de crédit immobilier, l’ultime recours

Quand votre banque refuse de renégocier votre prêt ou vous propose un taux qui ne vous satisfait pas, la solution ultime est le rachat de crédit immobilier.  Cette opération financière implique de faire racheter votre crédit immobilier par un autre établissement bancaire. Le but de cette action est de bénéficier d’un taux plus bas que celui pour lequel vous avez signé par le passé. Si votre dossier est accepté, la nouvelle structure bancaire vous permet de rembourser le premier crédit contracté par anticipation et de partir sur de nouvelles modalités.

Cette fois-ci, les taux sont plus bas, les mensualités sont plus allégées et le délai de paiement est plus étendu. Le rachat de crédit immobilier est une opération intéressante et rentable pour vous si vous vous lancez en suivant les conseils des experts dans le domaine.

 

Les implications de cette solution

Le rachat de crédit peut s’avérer compliqué car il est vraiment difficile de changer de banque quand il s’agit d’un crédit immobilier. Le rachat peut revenir assez cher à cause de l’accumulation des différents frais de dossier, du paiement des pénalités et de la gestion des garanties. En effet, après le changement de banque et le remboursement des prêts initiaux, vous devrez payer des pénalités égales à 3 % du capital restant dû dans la limite de six mois d’intérêts. Pour un crédit immobilier, vous devrez également vous acquitter des frais de dossier et des frais d’hypothèque liés à la mise en place du nouveau prêt. Bien que cette démarche soit longue et coûteuse, elle est essentielle pour faire baisser vos mensualités ou réduire la durée de votre prêt.

Etaler vos prêts grâce au rachat de crédit immobilier

Cela permet aussi de globaliser toutes les formes de crédit immobilier en un seul et même prêt.  Les crédits d’épargne de logement, les crédits de construction et autres crédits immobiliers souscrits dans différentes institutions bancaires seront regroupés et vous pourrez réaliser une simulation credit facilement avec divers sites ayant développé des solutions de comparaison. Dans  certains ménages, il arrive que les crédits ajoutés aux charges fixes de gestion dépassent plus du tiers des revenus fixes. L’étalement intervient dans ce cas afin d’équilibrer les budgets de ce ménage et de faire repasser le taux d’endettement en dessous du seuil critique de 35% des revenus fixe. Le processus d’étalement des prêts permet de globaliser tout ou juste une fraction des crédits. Elle permet d’étaler et d’abaisser les prêts immobiliers sur plusieurs mois de façon à permettre au ménage de vivre plus confortablement. Toutefois, l’étalement du crédit ne peut être effectif que si le seuil de 35% est atteint ou dépassé.